Ten Senses Africa & Le Groupe Taita, Kenya

Infos importantes

Partenaire Fairtrade Pakka:
2011

Nombres de familles paysannes:
50

Productions principales:
Macadamia, café, bananes, thé

Certification:
Max Havelaar

Pays et région:
Kenya, province de Taita-Taveta

À propos de Ten Senses Africa et du groupe Taita, Kenya

Le Kenya est l’un des plus grands exportateurs mondiaux de noix de macadamia. La noix de macadamia a été introduite dans les années 1940 et a été largement utilisée comme arbre d’ombrage dans les jardins de café dans les années 1960. Environ 100 000 petits agriculteurs avec environ 900 000 arbres de macadamia produisent la majorité de la récolte. Malheureusement, les petits exploitants tirent peu ou pas de revenus de la vente des noix de macadamia. Leur plus grand problème est la position de monopole de la Kenya Nut Company, gérée par l’État. L’entreprise détermine le prix et les conditions d’achat. Ces dernières années, la Kenya Nut Company a créé de plus en plus de plantations de macadamia, ce qui a considérablement réduit les possibilités de vente pour les petits agriculteurs. En conséquence, les prix pour les petits agriculteurs sont tombés à environ un sixième du prix initial entre 2000 et 2008. Cette situation les a amenés à abandonner leur récolte de macadamia et à perdre ainsi un important revenu supplémentaire.

L’organisation slovaque de commerce équitable Ten Senses a pris sur elle de contourner le monopole sur la transformation. En plus d’organiser et de fournir des conseils techniques intensifs et un soutien aux familles d’agriculteurs, Ten Senses a lancé la création d’une nouvelle usine de transformation des noix de macadamia, car ces noix ne peuvent être transformées que mécaniquement en raison de leur coque dure. Cela donne aux petits exploitants un nouvel accès au marché et, grâce à des prix équitables, la culture et la récolte des noix sont à nouveau rentables.

L’usine de traitement Ten Senses Africa est située à Thika (20 km au nord de Nairobi) et a été achevée en 2008. L’installation prend en charge l’ensemble du processus de production, du séchage, du craquage, du triage, de la torréfaction et du tri des noix jusqu’à l’emballage sous vide. Au total, jusqu’à 50 personnes sont employées : le personnel de gestion, de technologie, d’administration et d’achat – actuellement 5 personnes – est employé de façon permanente. 45 autres femmes, qui sont responsables de la séparation manuelle des noix et des coquilles ainsi que de la sélection manuelle des noix, sont employées sur une base saisonnière pendant les deux périodes de récolte en septembre/octobre et avril/mai respectivement. En collaboration avec la Haute école suisse d’agriculture, Pakka a analysé et amélioré la gestion de la qualité dans l’usine de transformation.

Aujourd’hui, Pakka achète les noix de macadamia au groupe de producteurs Taita via Ten Senses Africa. Les agriculteurs Taita sont organisés au sein de la WAMATTA, une organisation faîtière de 7 groupes membres. La WAMATTA a été fondée en 2002 en tant qu’organisation faîtière de petits producteurs dans le but de commercialiser conjointement les noix de macadamia. Aujourd’hui, la WAMATTA compte environ 370 membres, tous des petites familles d’agriculteurs possédant chacune un hectare de terre, où ils pratiquent principalement une agriculture de subsistance. Les noix de macadamia sont cultivées en culture mixte – principalement en combinaison avec du café, du thé, des bananes et d’autres fruits. La culture est proche de la nature et est progressivement convertie à l’agriculture biologique conformément à la norme biologique de l’UE. Outre les noix de macadamia, le café est une autre culture de rente importante. Le siège de l’organisation faîtière WAMATTA se trouve à Wundanyi, capitale du district de la province côtière kenyane de Taita-Taveta.